Notre région en bref
Histoire locale
Langues et régions
Amazighs
Produits locaux
Cadre de vie
Art et culture

Reliefs et Climat
Faune et Flore
Population
Aménagement du Territoire
Enseignement et Formation
Santé
Economie
Activités Sportives
Loisirs

Sites Balnéaires
Sentiers à Découvrir
Parcs et Réserves
Souks et Médinas
Autres Curiosités

Découvrir notre régionHistoire locale
 

 La vallée de Souss Massa

L'histoire de la partie Ouest de la région est basée essentiellement sur celle d'Agadir, qui signifie en tachelhite, dialecte local : grenier ou fortin. Ce nom lui fit donné par des pêcheurs berbères, qui aménagèrent une grotte en grenier. Dès le début du 15ème siècle, Agadir attira l'attention des européens, surtout les portugais, qui longeaient les côtes à la recherche de l'Inde.

En 1476, le portugais Juan de Siguiera construisit une salinière pour poissons au Nord de l'actuel port, à côté d'une source appelée Founti en portugais, où se développa un village de pêcheurs. Il vendit ses installations au Roi du Portugal, Don Emmanuel, qui les fortifia et les utilisa pour le commerce et la pêche. Il leur donna le nom de Santa Cruz du Cap de Gué, c'est-à-dire " Sainte Croix ". Ensuite, en 1517, Al Kaïm Li Amri Allah Essaâddi, ayant pris le pouvoir, créa Agadir-Ighir, signifiant la Kasbah. Taroudant, grâce à sa position géographique, fût prédestinée pour jouer le rôle de grand carrefour historique à l'échelle macro-régionale. Son nom viendrait de " tar-dant " signifiant pérennité en berbère. C'est l'une des plus anciennes villes du Maroc. Convoitée tour à tour par les Almoravides, les Almohades et les Mérinides, les Saâdiens l'ont adopté comme première capitale au 16ème siècle, y faisant un haut lieu industriel et commercial avec le Soudan. La dynastie berbère des Tazeroualt contrôla la région du Souss, faisant du port d'Agadir une plate-forme où transitaient les produits européens contre le sucre du Souss et l'or de Guinée.

Ensuite, les Saadiens furent supplantés par la Dynastie Alaouite. Plus tard, la région, ayant prit une grande place à l'échelle nationale et internationale, fut un objet d'ambition entre français et allemands. Moulay El Hassan fonda Tiznit en 1882 dans un but militaire, d’où ses magnifiques remparts. Son artisanat fût apporté par les populations juives qui y résidèrent. En 1913, Agadir fût occupée par les français, qui cédèrent en échange une partie du Congo à l'Allemagne, pour y construire des unités portuaires et aéronavales. Plus tard, en 1930, Agadir, l'une des villes les plus dynamiques du pays, fût érigée en municipalité. Agadir était également une étape importante de l'aéropostale. Saint-Exupéry et Mermoz y firent escale avant de traverser l’Atlantique.

Après la seconde guerre mondiale, cadres et investisseurs européens affluèrent dans la région. Le 29 février 1960, un séisme détruisit une partie de la ville d’Agadir. Le lendemain, feu sa Majesté Mohammed V décida sa reconstruction et confia la direction à son fils, feu sa Majesté Hassan II.

 

Agriculture, Elevage et Forêts
Artisanat
Bâtiment
Commerce
Industrie
Mines
Pêche
Tourisme
Services

Routes et Transport Terrestre
Ports et Transport Maritime
Aéroport et Transport Aérien
Télécommunication et TIC
Hydrographie
Energie

Etat civil
Carte nationale d'identité électronique
Casier judiciaire
Passeport biométrique
Habitat et urbanisme
Certificat de résidence
Cadastre et conservation foncière
Famille
Action Sociale
Douanes
Enseignement et formation

AccueilPlan du siteContact